Chargement en cours
Posté le 02.01.2016

Demandez le programme !

Chaque hiver, c’est le même rituel. Une petite pause, des vacances, et la préparation foncière pour préparer au mieux la saison d’après. Cette année n’a pas échappée à la règle pour Adrian, qui depuis son dernier match aux Internationaux de Vendée, a pris le temps de se reposer, et de soigner les petits bobos, avant de remettre le bleu de chauffe.

S’il a défendu les couleurs du TC Paris cette saison pendant les championnats de France interclubs, le club parisien n’a malheureusement pas réussi à se hisser en finale. Une déception pour Adrian, qui ne l’a pas empêché de poursuivre sa préparation avec son ami Alexis Musialek en Bretagne, puis dans le flambant neuf nouveau CNE.

Le programme de janvier

Le 26 décembre dernier, Adrian a pris l’avion direction Nouméa, ou il a fêté avant la métropole le passage à la nouvelle année. Comme la saison dernière, il disputera le Challenger de Nouvelle-Calédonie. Il avait atteint en 2015 les demi-finales de l’épreuve.

En revanche, il a préféré s’aligner à l’Open de Sydney plutôt qu’à Auckland, où il avait atteint sa première finale sur le circuit ATP. Il terminera cette tournée en Océanie par l’Open d’Australie, ou il essayera de faire mieux que le deuxième tour atteint également la saison précédente.

Adrian débutera donc sa saison 2015 dès lundi. Tête de série numéro 1 du tournoi, au premier tour à Nouméa, il affrontera l’italien Federico Gaio.

CALENDRIER

Crédits

Ce site web est l'issue de la collaboration entre Adrian et une équipe d’étudiants de l’école HÉTIC.
Voici la liste de l’équipe qui l’a conçu et développé.

Clovis Museux

Chef de projet

Sara Kol

Assistante Chef de projet

Paul Maiore

Lead designer

Améziane Allioui

Développeur front-end

Côme Gaillard

Développeur back-end

Emmanuel Gratuze

Développeur datavisualisation

Alexandre Debache

Responsable marketing

Douglas Andres

Responsable marketing

Photographies : © ATP & Getty Images. (sauf contre-indication)
Tous les autres contenus et logo sont © Adrian Mannarino. Toute reproduction, ou usage est strictement interdit.